• Citroën C3 Calanque

     

    C3 Calanque est à C3 Rétroën ce que la 2CV Camionnette était à la 2CV, mais avec la culture d'aujourd'hui, à savoir la convergence du travail et des loisirs. Ainsi, C3 Calanque est un utilitaire la semaine qui devient véhicule familial et de loisirs le week-end!

    Calanque a été le nom d'une série limité sur base BX.



    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    phiiil Profil de phiiil
    Mercredi 28 Avril 2010 à 13:28
    "C3 Calanque" est en quelque sorte l'aboutissement de l'étude "C3 Rétroën" mais plus adapté aux nouveaux marchés qui délaissent de plus en plus les berlines traditionnelles pour préférer des concepts plus spécialisés. L'émergence et le succès des monospaces compacts, maintenant épaulés par des monospaces plus petits ou des petits utilitaires enjoués, ou encore la combinaison des 2, prouvent que les consommateurs souhaitent des véhicules nouveaux, et à fortiori des véhicules privilégiant le volume habitable. La TOYOTA "Yaris Verso" est un bon exemple d'alternative à la traditionnelle citadine. Aussi il me semblait opportun d'imaginer une variante semi-utilitaire, mais toujours ludique, de la CITROËN "C3" ou de ma précédente étude "C3 Rétroën". "C3 Calanque" serait ainsi à "C3 Rétroën" ce que la "2CV" camionnette était à la "2CV" berline découvrable traditionnelle. Avec cependant un agrément très supérieur et une présentation autrement plus attrayante.

    "C3 Calanque" est un petit ludospace de taille inférieure au "Berlingo" et basé sur la "C3". Il ne remplace donc pas le "Berlingo" mais le complète, en laissant l'opportunité au successeur de ce dernier de s'épanouir un peu. D'autre part, avec sa taille inférieure à 4 mètres, "C3 Calanque" ne vient plus concurrencer le monospace compact "Picasso" mais plutôt les mini-monospaces concurrents ou les dérivés réhaussés de citadine. Cependant, visuellement, "C3 Calanque" se détache nettement des berlines "C3" et "C2" qui utilisent le même soubassement.

    Les lignes sont courbes, simples et amusantes. Les motifs circulaires sont omniprésents et s'apparentent à la vaillante "2CV" même si leur interprétation est totalement nouvelle. Le pavillon, dans sa partie au-dessus des passagers avant, est très arc-bouté pour se détacher de l'habituelle rigidité de style des utilitaires ou ludospaces. Cette arche se retrouve dans la découpe des protections latérales au niveau des portes avant, qui, d'un coup nerveux, se met à fuir vers l'arrière en traversant les passages de roues arrière. Cette immense courbe réinterprète la découpe de peinture de la célèbre "2CV Charleston" et contribue au dynamisme latéral. Les vitres latérales sont également en arc de cercle mais plus étendu que celles de devant. Leur base est en décroché par rapport aux premières, et est soulignée d'un jonc en aluminium qui vient dessiner les poignées de portes avant et masquer le rail d'ouverture situé sous la custode. Ce jonc se prolonge jusqu'à la poupe suivant une courbe parallèle à celle de la ligne de caisse et celle dessinée par le capot et les vitres avant. Ceci a pour effet de tirer visuellement la carrosserie vers l'arrière et suggérer son mouvement. Le prolongement des lignes est un signe distinctif du modèle. Ainsi la découpe des protections latérales se poursuit dans les ailes arrière agrémentées de bavolets obliques (gimmick CITROËN) que l'on retrouve également dans les ailes avant en continuité de la ligne de caisse. Les divers éléments de la carrosserie s'enchaînent alors naturellement.

    Quant à eux, les phares et les feux s'inscrivent entre les ailes (très marquées graphiquement et en relief), et respectivement le capot et le hayon. La forme courbe d'une optique répond à une même forme pour l'optique à l'autre extrémité. Les feux s'inscrivent également dans une grande courbure verticale qui vient casser la ligne arrière pour lui offrir plus de personnalité et s'éloigner des hayons disposés en équerre. Le volume disponible ne souffre en rien de ce dessin original. Le hayon, descendant très bas et très large, se scinde en deux parties opposées suivant le schéma de la CITROËN "C2" ou de mon étude RENAULT "Modus III", ce qui, une fois la partie inférieure ouverte, permet un prolongement du plancher. Les rappels de clignotant ont fait l'objet d'un dessin soigné et leur forme courbe très allongée s'inscrit de façon cohérente dans les bavolets d'ailes avant
    En outre, "C3 Calanque" offre un schéma deux tons intéressant, qui contribue à la fois à la protection et l'entretien de la carrosserie, mais aussi à son style. Les protections latérales (grises et peu sensibles aux rayures) en volutes sont larges et surmontent des bas de caisse du même matériau. Ainsi protégé, les côtés forment aussi une unité. La partie circulaire en amont des protections latérales se reflète dans le pavillon bombé de même couleur. Des flammes grises viennent rythmer le hayon et intégrer la partie supérieure des feux. De son côté, le pare-chocs avant reçoit un très large bandeau gris, en relief, dans sa partie centrale. Cette surface de protection en pagode esquisse la petite calandre triangulaire et vient supporter de généreux chevrons. Le chevron inférieur fait d'ailleurs office de poignée d'ouverture du capot. On retrouve un troisième chevron, de la couleur de la carrosserie cette fois-ci, dans la prise d'air toujours contenue dans le bourrelet gris, qui englobe également les antibrouillards. Tous ces éléments sont élégamment intégrés dans les lignes de relief de la surface de protection. La poupe reçoit elle aussi un bandeau protecteur analogue mais réparti sur les deux éléments de hayon ainsi protégés fermés, mais également une fois ouverts. La partie inférieure vient supporter la plaque minéralogique ce qui permet de rouler avec le hayon supérieur ouvert. Enfin les jantes offrent un dessin dynamique accentué par leur bicolorisme.

    Amusante, élégante, ludique, la petite CITROËN utilitaire allie le sens pratique au plaisir d'utilisation et la valorisation de ses atours. Aussi bien utilisable pour le chargement que pour le transport convivial de voyageurs, elle constitue une voiture utilisable la semaine dans le cadre du travail, mais également le week-end pour les loisirs, et à tout moment pour la famille. Ainsi sait-elle allégrement alterner le bleu de travail, le smoking et le jogging suivant l'humeur et les envies des utilisateurs!

    dessins et texte juin 2003


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :