• Renault Modus III

     

    Il s'agit ici d'une libre réflexion sur la voiture de ville présentant un encombrement minimum. Les 2 passagers arrière sont installés dos à la route, leurs dossiers de sièges sont l'envers de ceux de l'avant. L'accès aux places arrière se fait par le hayon.

    Le nom de Modus III fait suite à 2 prototypes réalisés par Renault en 1994 et en 2000. Leurs vocations étaient le volume et la modularité. Le modèle illustré ici est un mètre plus court que la Modus que nous connaissons!



    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    phiiil Profil de phiiil
    Mercredi 28 Avril 2010 à 13:21
    "Modus III" n'est pas issu d'un projet de RENAULT mais de ma libre interprétation d'un véhicule urbain de type nouveau, comme il avait été de même lors de l'élaboration de la Smart. Mais dans le cas de "Modus III", le nombre de places assises ne se limite pas toujours à 2!

    Ce véhicule qui mesurerait hypothétiquement moins de 3 mètres de long, est mu électriquement et prend l'apparence d'un minuscule break à 2 portes muni d'un hayon en 2 parties. La partie inférieure de ce hayon peut être maintenue à l'horizontale, formant ainsi un marchepied permettant l'accès aux passagers arrière assis dos à la route (pour un gain de place au niveau des jambes et de la garde au toit). En outre, la partie arrière du pavillon qui surplombe les occupants à l'arrière peut être ôtée afin de transformer la citadine en un mini pick-up des villes.

    Tout l'arrière du véhicule est largement vitré, tout comme l'avant, notamment au niveau des habituels angles morts. En témoigne le fenestron en avant des portières qui descend largement sur les flancs. Par ailleurs, la carrosserie est largement protégée des aléas de la circulation en ville par moultes bandes de caoutchouc au-dessus des ailes, sur les bas de caisse et dans les pare-chocs. Avec le pavillon contrasté, ces bandes induisent un bicolorisme qui se retrouve dans les enjoliveurs de roues dont une branche sur 2 reprend la teinte de la carrosserie.

    L'intérieur, quant à lui, reprend les teintes de la carrosserie agrémentées de surfaces rappelant l'aluminium, et fait la part belle aux rangements et au vide. Ainsi, la planche de bord suit le principe d'une étagère compartimentée par des éléments de sécurité (airbag passager en vert, instrumentation,…) et de confort (console centrale). Les contre-portes suivent le même principe avec de larges bac pouvant contenir des bouteilles de 1,5l. D'autre part, les aérateurs latéraux surplombent des porte-gobelets et un évidement fermé pouvant accueillir un extincteur et une trousse de secours sur mesure. Enfin, la suppression du levier de vitesse et du frein à main (tous les 2 à commande électrique), permet un espace libre entre les sièges avants occupé par un vaste bac de rangements attenant au siège conducteur. Ainsi, ce dernier le trouve toujours à portée de sa main droite.

    Contrastant avec la couleur de la partie supérieure de la planche de bord, les aérateurs prennent la forme originale de tambours en 3 dimensions, tandis que les commandes de chauffage sont rassemblées en un seul ensemble rotatif disposé sur la console centrale. A l'instar de l'airbag passager (traité de façon rapportée mais contribuant visuellement à la structure et au style de l'ensemble), les éléments de la console centrale sont traités séparément et disposés en étages pour faciliter leur remplacement le cas échéant. Toutefois, leur style conserve la cohérence de l'ensemble et s'inscrit parfaitement dans l'univers intérieur. Cette console centrale verticale et dynamique répond à la verticalité des supports d'aérateurs latéraux, aux longues poignées de portes, à l'airbag passager et à l'instrumentation, qui viennent rythmer l'horizontalité de la planche de bord.

    Les motifs allongés verticaux et horizontaux se retrouvent dans la forme des commandes, sur la tranche des sièges, de la console, le garnissage des ailes et les inserts de plancher. Les sièges arrière sont disposés contre ceux de l'avant, dos face à la route. Le mécanisme pour les replier, contre ceux de l'avant, s'en trouve simplifié. Le volume transportable augmente dès lors et dépasse sensiblement celui offert par une Smart qui alloue une partie de l'espace arrière à son moteur.

    dessins et texte février 2001


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :